S’y retrouver dans les ressources pour l’autonomisation financière des Premières Nations

le 20 février 2024

Tout comme un été sec, un printemps précoce ou un hiver doux bouleverse nos plans, les systèmes financiers sont indépendants de notre volonté et ont des répercussions sur notre vie. Les organismes comme le Fonds pour les habitations du marché des Premières Nations s’emploient à aider les peuples des Premières Nations demeurant dans les réserves à accéder à la propriété au sein de ces systèmes, mais les particuliers doivent composer avec des réalités financières qui ne correspondent pas aux valeurs autochtones.

Faisant face à des barrières à leur bien-être économique, les collectivités et les peuples autochtones doivent recourir au pouvoir d’adaptation qui est en eux. Le présent article invite les peuples des Premières Nations, peu importe où ils se situent dans leur parcours financier, à s’intéresser aux systèmes financiers qui touchent directement leurs finances personnelles, et offre des outils et des ressources permettant une planification concordant le mieux avec leurs objectifs et valeurs.

De l’argent comme remède

La conservation de la richesse est un nouveau concept après des milliers d’années à vivre en équilibre et à seulement utiliser le strict nécessaire. En réfléchissant à tout ce que l’argent peut faire pour nous et nos proches, nous constatons que l’argent est un outil efficace dans notre trousse, que nous pouvons conserver pour un usage futur.

Le bien-être des générations

Bien des gens pensent aux répercussions de leurs actions sur les nombreuses générations futures, mais il peut être difficile d’investir ou d’économiser de l’argent lorsqu’il y a des besoins pressants. La planification financière peut nous aider à respecter nos valeurs et nos objectifs, notamment répondre à nos besoins personnels et assurer le bien-être de la collectivité.

L’argent et les maisons (actifs) ont combiné les acquis du savoir, de la culture et des soins qui peuvent être partagés avec la famille et la collectivité au fil des générations. L’argent peut aussi être requis lorsque les collectivités ont besoin d’une capacité accrue pour fournir de l’aide pendant les moments difficiles ou des ressources nécessaires pour s’occuper au mieux des aînés.

Systèmes de crédit

Une agence d’évaluation du crédit est une entreprise qui recueille les renseignements sur l’argent que vous empruntez ou les factures que vous payez et qui présente cette information sous forme de cote de crédit. Les agences d’évaluation du crédit commencent à recueillir ces renseignements dès la première fois que vous ouvrez un compte bancaire, empruntez de l’argent ou, dans certains cas, tardez à payer vos factures de services publics, de téléphone cellulaire, de câblodistribution ou d’Internet. Elles ne connaissent pas vos données fiscales privées, mais sont au courant des cartes de crédit que vous possédez, des déclarations de faillite que vous faites ou des décisions qui vous sont imposées par un tribunal, comme un privilège sur une voiture, le cas échéant.

✅ Les rapports de solvabilité sont personnels, donc si vous ne contractez pas de dettes avec une autre personne (comme un prêt conjoint ou une hypothèque conjointe), le crédit de cette personne n’aura pas d’incidence sur le vôtre. Voyez neuf autres éléments sur le site Web d’Equifax qui ne nuiront pas à votre cote de crédit.

❌ Pour vérifier votre cote de crédit et éviter qu’une autre personne détourne vos renseignements (fraude), vous pouvez demander un rapport de solvabilité gratuit auprès d’Equifax ou de TransUnion, les deux seules agences d’évaluation du crédit au Canada.

Services de crédit

Que vous fassiez un emprunt sur votre carte de crédit, ayez une protection contre les découverts ou utilisiez une marge de crédit, il y a presque toujours des frais. Le cahier Emprunter de l’argent de Question d’argent offre des outils de réflexion sur l’établissement de vos antécédents de crédit, les points à améliorer et des conseils pour avoir des antécédents de crédit qui plairont aux prêteurs. Ses recommandations comprennent :

Dette

La dette est le montant d’argent que vous avez emprunté et que vous êtes tenu de rembourser, ainsi que tous les frais ou les intérêts que vous devez au prêteur. L’intérêt est un pourcentage de l’argent emprunté; en cas de défaut de paiement, des intérêts sont calculés sur ce montant aussi. C’est ce qui s’appelle des intérêts composés.

❌ On dit des prêts sur salaire qu’ils sont « usuraires » pour une bonne raison. Ces types de prêteurs profitent des gens qui sont en situation difficile en imposant d’énormes intérêts qui peuvent rapidement gonfler et devenir difficiles à rattraper.

Pourquoi utiliser le crédit?

Si un service de crédit coûte de l’argent, pourquoi l’utiliser? Les prêteurs utilisent une cote de crédit pour prendre des décisions sur les personnes susceptibles de rembourser l’argent emprunté et sur les frais qu’ils imposeront pour un prêt en fonction du risque déterminé. Dans le cas des gros achats comme une voiture ou une maison, une bonne cote de crédit est la preuve la plus importante qu’un prêteur devrait investir en vous et imposer des intérêts peu élevés

Une cote de crédit est présentée sous forme de nombre dans un intervalle donné plutôt que selon une approche globale. Les assureurs, les locateurs et même les employeurs pourraient être réticents s’ils constatent une cote de crédit mauvaise pendant qu’ils déterminent s’ils assureront un demandeur, lui loueront un logement ou l’embaucheront.

✅ Le Fonds pour les habitations du marché des Premières Nations utilise une approche de trois piliers de critères basée sur des principes plutôt que sur des règles strictes. Cette méthode permet de tenir compte de l’engagement communautaire dans la prise de décisions et offre de la flexibilité dans la façon dont on évalue le soutien éventuel des Premières Nations clientes par l’amélioration des modalités de crédit ou le développement du potentiel. Apprenez-en plus sur le fonctionnement du fonds ici.

Hypothèques

Une hypothèque est un prêt pouvant être utilisé pour acheter, bâtir ou rénover un logement et, pour ceux demeurant hors réserve, acheter des terres. Pour obtenir une hypothèque, les acheteurs doivent habituellement verser immédiatement une mise de fonds correspondant à au moins 5 % du coût du logement.

Dans le cas des prêts hypothécaires traditionnels, le bien immobilier est utilisé pour garantir la valeur du prêt. Toutefois, comme la plupart des terres de réserve sont techniquement des terres de la Couronne, elles ne peuvent être saisies par le prêteur si l’acheteur cesse de payer l’hypothèque.

Certains fonds et programmes soutiennent l’obtention d’un prêt hypothécaire pour les logements dans les réserves, mais une bonne cote de crédit peut simplifier le processus.

✅ Jusqu’à maintenant, le Fonds pour les habitations du marché des Premières Nations a garanti plus de 500 prêts dans le but d’accroître l’accession à la propriété sur les terres des Premières Nations.

Établir des antécédents de crédit

Le cahier Emprunter de l’argent de Question d’argent offre des outils de réflexion sur l’établissement de vos antécédents de crédit, les points à améliorer et des conseils pour avoir des antécédents de crédit qui plairont aux prêteurs. Ses recommandations comprennent :

  • Utiliser une carte de crédit
  • Payer les factures à temps
  • Toujours au moins effectuer le paiement minimum pour toute facture
  • Ne pas dépenser au-delà de sa capacité de remboursement

✅ Les prêteurs imposent une limite de crédit quant au maximum qu’un client peut emprunter, mais on ne recommande pas de dépenser jusqu’à cette limite. Le blogue financier NerdWallet indique la façon dont la part de crédit qu’un client utilise et rembourse influence sa cote de crédit, et recommande d’emprunter moins de 35 % de la limite de crédit.

Établir un budget

Essentiellement, un budget permet de savoir où va votre argent. C’est aussi un outil qui permet de déterminer le montant que vous devrez économiser et la durée que cela prendra pour acheter une maison.

Ce cahier d’établissement d’un budget présente des exemples familiers de situations et de coûts réels pour aider à établir un budget qui mesure l’argent qui entre (un revenu d’emploi ou une aide financière) et l’argent qui sort (les dépenses comme la garde d’enfants ou la nourriture). Un budget détermine l’argent à dépenser chaque mois, permettant de prévoir les montants dont vous aurez besoin d’un mois à l’autre et de voir comment les coûts qui semblent peu élevés s’accumulent au fil du temps.

Comme le cahier est conçu à l’intention des femmes autochtones qui sont de futures entrepreneuses, il est utile si vous envisagez de lancer votre propre entreprise et devez établir un budget pour les matériaux, l’équipement ou l’essence requis pour fournir un service ou fabriquer un produit.

Gérer les revenus exceptionnels

Les héritages, les règlements ou d’autres indemnités forfaitaires en espèces peuvent sembler des sommes importantes avant de calculer le montant nécessaire pour répondre aux besoins de base. Ces besoins peuvent comprendre le remboursement de dettes, l’entretien de voitures ou de camions, les réparations, le remplacement d’anciennes machines ou de vieil équipement, ou encore les investissements dans des matériaux ou de l’équipement pour une entreprise à domicile qui apportera plus d’argent. Cet argent pourrait aussi être requis pour payer l’épicerie et les factures pendant un certain temps.

S’offrir une petite gâterie avant de planifier la meilleure façon d’utiliser ces fonds peut être un bon moyen de célébrer tout en prévoyant les futurs avantages. En constatant la mesure dans laquelle l’argent peut aller loin dans l’avenir, vous pourriez être inspiré à faire des choix comme vous procurer un mobilier légèrement usé plutôt que neuf, ou indiquer clairement que cet argent est déjà dépensé.

❌ Le syndrome de la richesse subite peut survenir chez les personnes qui touchent une grosse somme d’argent, causant une anxiété intense ou un sentiment d’isolement, de culpabilité ou de peur de perdre cet argent. La Fondation autochtone de guérison recommande d’apprendre comment gérer l’argent pour alléger ce fardeau.

❌ L’exploitation financière est la forme la plus courante de maltraitance des aînés au Canada, et de nombreux règlements sont versés aux survivants des pensionnats et de la rafle des années 60. La Régie de la santé des Premières Nations a préparé un livret au sujet de l’exploitation financière des aînés dans les collectivités des Premières Nations, qui permet de reconnaître et de prévenir l’exploitation financière des aînés.

✅ Beaucoup de conseillers autochtones sont agréés pour aider leur collectivité à établir un plan financier. Votre bande, banque ou réseau d’amis ou de proches pourrait peut-être vous recommander une personne spécialisée dans la compréhension des finances des Premières Nations, des Inuits et des Métis.

Économiser pour une maison

Au minimum, posséder une maison est une façon d’investir dans la satisfaction du besoin de base qui est de s’abriter. Au mieux, la maison est un actif qui gagne de la valeur au fil du temps, un legs pour les générations futures et un lieu sûr sur lequel vous pouvez compter toute la vie durant. Elle peut aussi être utilisée comme bien locatif qui apporte un revenu avec le temps.

Le présent article a abordé l’importance d’établir des antécédents de crédit pour obtenir une hypothèque et le rôle que joue un budget afin d’économiser de l’argent pour une mise de fonds. L’aspect placement de cette série financière à l’intention des Autochtones explique la façon dont les placements peuvent accroître les économies pour permettre l’atteinte des objectifs.

Les ressources ci-dessous ont été créées pour les Autochtones, souvent par des auteurs autochtones. Vous pourriez reconnaître les noms de gens de votre collectivité qui croient aux droits économiques des Autochtones et qui souhaitent voir les peuples des Premières Nations prospérer.

Ressources

Cahiers sur la capacité financière de la National Aboriginal Capital Corporations Association (NACCA)

Source : Programme Be The Drum! de l’Association des femmes autochtones du Canada, National Aboriginal Capital Corporations Association

Description : Ces trois cahiers ont pour but d’aider les femmes autochtones à renforcer leurs capacités et compétences financières et à gérer leur argent. Même si ces cahiers sont axés sur l’application de ces capacités dans un contexte entrepreneurial, ils aident les utilisateurs à établir des objectifs et à prendre des décisions en leur permettant de déterminer ce qui est important pour eux et en utilisant des exemples familiers de situations et de coûts réels.

Question d’argent pour les peuples autochtones

Source : Question d’argent

Description : Les auteurs de Question d’argent estiment que leurs outils s’articulent autour des valeurs du respect, de la responsabilité, de la réciprocité et des relations. Ils abordent les notions de base sur l’établissement de budgets et invitent les utilisateurs à réfléchir à la façon dont leur relation avec l’argent touche leurs proches. Si vous apprenez mieux en groupe et aimez poser des questions, les cours en ligne gratuits pourraient bien vous convenir.

Littératie financière pour Autochtones

Source : RBC, RBC Royal Eagles (groupe d’employés autochtones et non autochtones de la RBC)

Description : Fondé sur l’appel de la Fondation autochtone de guérison qui recommande de soutenir la formation en littératie financière pour les peuples des Premières Nations recevant des indemnités forfaitaires, ce cours de 2 heures aborde en profondeur la question de la gestion des revenus exceptionnels.

C’est ma vie

Source : Aboriginal Financial Officers Association (AFOA)

Description : La présentation PowerPoint « C’est ma vie », préparée par des professionnels en finances autochtones à l’intention des personnes recevant une indemnisation à la suite d’un règlement lié à la rafle des années 60, aborde le syndrome de la richesse subite et d’autres renseignements utiles pour les personnes recevant une large somme dans un tel contexte. Le cahier est un outil de planification qui encourage les personnes à rêver grand et à investir dans leur bien-être.