Lydia Hwitsum

Bienvenue au Fonds pour les logements du marché destinés aux Premières Nations (le « Fonds »)

Dans de nombreuses collectivités des Premières Nations, l’accession à la propriété demeure un rêve non réalisé. Un foyer n’est pas qu’un abri sûr où élever une famille, partager des traditions et formuler et réaliser ses rêves. Posséder une maison représente également une occasion de participer à la constitution d’actifs et de générer de la richesse et de la sécurité personnelle. Il faut surmonter d’importants obstacles pour élaborer et améliorer les systèmes de logement fondés sur le marché et les prêts pour les citoyens des Premières Nations afin qu’ils puissent profiter des possibilités d’accession à la propriété que tant de Canadiens tiennent pour acquises. L’autonomie et la création de richesse sont au cœur de la réconciliation. Chaque personne au Canada mérite une chance réelle et équitable de réussir, y compris les peuples autochtones.

Le Fonds est un outil unique mis au point avec la participation des collectivités et des organisations des Premières Nations de partout au Canada pour soutenir des ententes de financement de l’habitation dans les réserves et sur les terres visées par un règlement, selon le cas, tout en permettant de respecter le principe de propriété collective des terres. Le mécanisme d’amélioration des modalités de crédit du Fonds a réussi à établir un système qui permet l’accession à la propriété fondée sur des prêts pour le logement dans les réserves afin de construire, d’acheter ou de rénover des maisons individuelles et des immeubles locatifs à logements multiples. Il permettra de mobiliser 3 milliards de dollars en investissements dans le logement sur les réserves.

Le programme de développement des capacités offert par le Fonds aide la collectivité, les gouvernements et les citoyens des Premières Nations à utiliser le mécanisme d’amélioration des modalités de crédit de façon soutenue. L’établissement d’un cadre de gouvernance établi avec des lois, des politiques, des codes et des pratiques clairs, bien compris et appliqués par des personnes qualifiées et, surtout, auxquelles les citoyens font confiance, est essentiel pour créer un système de logement fondé sur le marché et les prêts axé sur l’accession à la propriété et ses nombreux avantages. La vaste gamme de produits de développement des capacités du Fonds est adaptée aux besoins locaux des Premières Nations afin d’appuyer leur cheminement vers un système durable de logement du marché.

Le partenariat du Fonds avec plus de 41 % des Premières Nations du Canada a permis de mobiliser plus de 1 milliard de dollars en crédit disponible pour financer des prêts à l’habitation. Les fondements du logement fondé sur le marché et les prêts prennent de l’ampleur pour ces Premières Nations et représentent une occasion de transformation. Bien que des progrès aient été réalisés, il reste encore beaucoup à faire pour transformer ce vaste potentiel en accession à la propriété à plus grande échelle.

Les fiduciaires dirigent la mise au point d’une stratégie de collaboration avec le gouvernement fédéral pour poursuivre les réformes transformationnelles afin de revitaliser et de renforcer davantage le Fonds. Cette revitalisation est motivée par d’importantes justifications sur les plans juridique et de justice sociale, notamment le droit des Premières Nations à l’autodétermination, la mise en œuvre de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones (DNUDPA) et la quête de réconciliation, alors que nous cherchons à décoloniser les systèmes et la pensée. Ces principes sont partagés par nos partenaires des Premières Nations et demeurent une priorité pour notre Conseil des fiduciaires, alors que nous nous efforçons de faire en sorte que les valeurs et les voix autochtones soient un élément clé de travail.

Je vous invite à explorer notre site Web pour en apprendre davantage sur la façon dont le Fonds peut appuyer l’investissement dans les collectivités des Premières Nations afin de renforcer les systèmes, de faciliter le développement économique, d’attirer du financement privé et d’élargir les options de logement.

Chef Lydia Hwitsum, LL. B.
Présidente du Conseil des fiduciaires
du Fonds pour les logements du marché destinés aux Premières Nations